Historique

Né du talent conjugué de deux des plus grands noms de l’architecture (Alfred Mylne) et de la construction navale (William Fife), ce yacht classique de plus de 16 mètres a été construit en 1934.

Ce régatier  a été lancé tout d’abord sous le nom de « Sonas » (Bonheur en gaëlique). Il changea plusieurs fois de propriétaires qui le rénovèrent  tout à tour et c’est en 1952 qu’il hérita du nom d’Irina VII grâce à son propriétaire le Norvégien George Von Erpecom.

En 2002, Irina VII a été rachetée par des français et a été rénovée dans le chantier naval AMEBOIS à Toulouse. Le voilier classique retrouve son gréement d’origine et les intérieurs conformes aux plans de 1934.

Sa restauration a nécessité plus de 16 000 heures de travail. Depuis, Irina VII parcours les eaux de la Méditerranée en participant régulièrement à des régates et offre son charme particulier lors de croisières pour des vacances inoubliables.